vendredi 28 octobre 2011

Les migrations, telles qu’elles ont eu lieu en réalité, et à « un cheveu » près !

http://blogs.mediapart.fr/blog/michel-de-pracontal/221011/samedi-sciences-15-du-nouveau-sur-nos-origines
non seulement, on savait depuis plus ou moins deux ans que Néanderthal et Sapiens avaient cohabité un bon moment, mais s’étaient parfois « épousaillés » =) nombre d’entre nous ont qq gènes néanderthaliens …( lesquels étaient moins habiles de leurs mains ( outils ), mais plus « spirituels » ( sépultures ) et devaient compenser leur non habileté par des stratégies …
là, autres croisements :
… »Les recherches menées dans la grotte de Denisova ont montré que ce site exceptionnel avait été fréquenté par trois variantes de l’espèce humaine : les Néandertaliens, les hommes modernes et les Denisovans, dont on ne connaît à ce jour que trois fossiles, tous retrouvés dans la fameuse grotte sibérienne. Mais cette rareté n’empêche pas que dans le passé, les Denisovans, comme les Néandertaliens, se sont croisés avec les hommes modernes.
En effet, les analyses d’ADN effectuées par les chercheurs de Leipzig montrent que les Aborigènes et les Mélanésiens possèdent des segments d’ADN communs avec les Denisovans. Mais on ne trouve pas l’ADN des Denisovans chez tous les peuples océaniens ; ils sont absents, par exemple, du génome de l’ethnie Jehai de Malaisie. Ce qui confirme encore un scénario en deux vagues, l’une ayant atteint l’Océanie directement, sans croiser les groupes humains archaïques, tandis qu’une autre se serait mélangée avec les Denisovans.
… »En un mot, on assiste à un changement de paradigme en paléo-anthropologie. Et il a suffi d’un cheveu pour l’amorcer… »
Tiens, tiens, changement de paradigme ! …

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire