mercredi 22 juin 2011

SITUATION DE TRANSHUMANCE (ma sorcière bien-aimée)


 Sorcières, femmes, bûchers... quand la terre, comme les enfants et les bêtes étaient confiés aux femmes; sacrée et propriété de Dieu. A personne, et donc à tout le monde.
Chaque quintal de bois, chaque torture y a coûté son prix et ses réquisitions de terres, et son lot de destruction de forêts devenues cultures intensives.
Il a fallu 6 siècles de forclusion du féminin pour faire grandir la plante capitaliste sur le terreau du Patriarcat. Ses jeunes pousses en Allemagne étaient alors dominicaines. L’imprimerie comme tuteur, avec en lien le droit d’auteur et le Protestantisme pour fertilisant.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire